Automates-online > S'informer sur les automates anciens et contemporains > Les livres >
En français Automates et mécanismes à musique Catalogue du musée - Automates et mécanismes à musique - Conservatoire National des Arts et Métiers
Auteur : Catalogue du musée
Sujet : Depuis les temps les plus reculés les hommes ont eu l'ambition de faire produire à des dispositifs artificiels des actions d'hommes ou d'animaux. Nombreuses sont les légendes qui témoignent de la persistance de ce désir. Des figurines animées à la main ont été fabriquées dès l'antiquité.
Les mécaniciens grecs de l'époque alexandrine, Ctésibius, Yhilon de Ryzance et Héron d'Alexandrie, qui vivaient entre le troisième siècle avant J. C. et le premier siècle de notre ère, ont été les premiers à faire connaître des procédés pour animer automatiquement des figurines. I1 est difficile de faire la part d'invention de chacun et de savoir dans quelle mesure ils ont rapporté des moyens connus avant eux. En employant habilement des phénomènes pneumatiques et hydrauliques ils savaient faire tourner des statuettes ou des portes, animer des oiseaux en bois et leur faire émettre un sifflement qui rappelait leur chant. Ils sont même parvenus à faire jouer de véritables scènes animées à plusieurs figurines.
Les automates hydrauliques et pneumatiques ont été très recherchés à l'époque de la Renaissance. L'art des jardins et des fontaines qui s'est alors beaucoup développé a inspiré la fabrication de buissons arti- ficiels peuplés de silhouettes mouvantes d'oiseaux dont les sifflets étaient actionnés par l'air chassé au moyen d'un courant d'eau.
Les orgues mécaniques ont commencé à apparaître vers la fin du we siècle avec l'invention du cylindre pointé. Ces instruments étaient actionnés à la main à l'aide d'une manivelle. Dès les premières époques de l'horlogerie mécanique on a commencé à fabriquer des automates placés sur les grandes horloges d'édifice. Les plus célèbres d'entre eus en France, les jacquemarts, ont vu le jour en Boygrgogne. C'est vers la fin du xvme siècle que l'art de cons- truire des automates et des mécanismes à musique est entré dans sa plus belle période. La collection du Conservatoire possède quelques belles pièces de cette riche période, ses tableaux animés, la cage d'oi- seaux chantants, et surtout la joueuse de tympanon.
Editeur : Conservatoire National des Arts et Métiers
Couriel : Site Web :
ISBN : Dépôt légal : 1973
Format : 22x15,5 68 pages
Automates-online Réalisation : G.LATIL